En tête programme

Madame, Monsieur

Dans un village comme le nôtre où la pression immobilière se fait insistante, il est essentiel de réfléchir collectivement à notre développement et aux conditions dans lesquelles nous souhaitons organiser cette évolution. Nous constatons que l’arrivée d’une nouvelle population n’a pas été accompagnée d’une réflexion globale mettant en évidence la nécessité de prévoir un certain nombre d’équipements collectifs. Aussi, nous nous engageons à mener un travail d’équipe au moyen de commissions municipales élargies à des personnes ayant les compétences nécessaires pour traiter ces dossiers.

En dehors des rendez-vous électoraux, nous organiserons des rencontres physiques et mettrons à votre disposition tous les moyens modernes d’information et de participation à la vie municipale.

Dans cette période de restrictions budgétaires, nous nous engageons à mener une chasse à toutes les dépenses injustifiées. L’effort financier que chaque Sallèlois produit en payant ses impôts sera utilisé pour le bien de la communauté.

 

Une gestion assainie des finances

Après plusieurs années d’un fonctionnement centré sur la seule personnalité du maire, Sallèles d’Aude mérite mieux qu’un professionnel de la politique. C’est aux citoyens de prendre la parole et de revenir aux affaires.
En effet, nous avons tous été trompés sur les capacités de gestion du maire qui n’a conduit les projets que dans son intérêt personnel ou sous l’angle d’une politique clientéliste.
Aujourd’hui, pour nous, le temps est venu de retrouver une gestion saine et constructive :
-arrêter les règlements de comptes à coups d’emplacements réservés dans le PLU (coût : 700.000 € pour la commune !),
-cesser de pourvoir aux besoins personnels d’un homme qui a fait de la politique son métier,
-diminuer les impôts communaux en faisant mieux avec moins.

 

Un urbanisme concerté

Nous anticiperons et planifierons le développement urbanistique du village avec des professionnels qualifiés afin d’avoir une vision à long terme du devenir du village, ce qui implique :

- D’imposer aux promoteurs retenus dans ces projets de développement, conformément à la loi, une participation financière aux équipements collectifs nécessaires et induits par l’augmentation de population. Exemples: aménagements pour la circulation piétonne et cycliste, création de nouvelles classes, d’accueils périscolaires, d’équipements sportifs…

- De rénover et d’aménager notre centre-ville dit « circulade » dans le respect de la qualité patrimoniale et architecturale du lieu, et de rechercher les subventions relatives aux travaux « cœur de village ».

- De résoudre les problèmes récurrents d’entretien, de suivi et de mise aux normes de nos logements sociaux communaux, en confiant leur gestion à des bailleurs sociaux compétents pour une meilleure qualité de vie des locataires.

- Embellir les lotissements existants en concertation avec les habitants (plantation de végétaux, création d’espaces verts…).

 

Une économie dynamisée, source d’emplois

Le retour effectif de notre délégué élu au Grand Narbonne -qui en a la compétence économique – défendra la relance du développement de la ZIA de Truilhas, source d’emplois sur notre territoire.
– Mettre en relation des demandeurs d’emplois de la commune avec les différentes associations ou services du Grand Narbonne (Maison de la formation et de l’emploi) chargées de faciliter toutes les démarches des personnes en recherche d’emploi.
– Héberger sur le site de la Mairie une plateforme de relation « Employeurs-Demandeurs d’emplois saisonniers ».
– Demander le soutien du pôle économique du Grand Narbonne et des Chambres consulaires pour aider à l’installation de jeunes artisans ou commerçants sur notre commune en leur allouant des avantages fiscaux temporaires.
– Aider à l’implantation de projets touristiques réalistes avec anticipation et réflexion sur l’impact paysager et les réelles perspectives d’emplois.

 

Un tourisme attractif

- Moderniser notre Syndicat d’Initiative en installant une borne WIFI et des moyens de diffusion pour stimuler l’attractivité de notre village.Créer dans ce local un espace dédié à la promotion et à la vente de produits du terroir.
– Rechercher tous les partenaires compétents, associatifs ou intercommunaux afin de faire connaître et valoriser notre potentiel patrimonial et touristique.
– Enrichir et distribuer nos supports de promotion en relation avec tous les points touristiques de notre territoire.
– Concevoir une carte de parcours balisés de randonnées familiales pédestres, cyclistes et équestres et la diffuser au moyen du site internet municipal.
– Implanter une signalétique indiquant les hébergements touristiques.
– Étudier la possibilité de créer une aire d’accueil pour les camping-cars.
– Améliorer le bâtiment d’accueil et les sanitaires du camping municipal.

 

Une agriculture accompagnée

- Rechercher un endroit propice, dans une zone non inondable, à la construction d’une nouvelle aire de lavage et de remplissage pour machines à vendanger et appareils de traitement.
– Soutenir l’installation des Jeunes Agriculteurs en leur allouant une exonération temporaire de taxes foncières après étude en commission agriculture des différentes demandes déposées.
– Favoriser la construction de gîtes ruraux par les agriculteurs dans les zones leur étant dédiées dans le Plan Local d’Urbanisme.

 

Un environnement maîtrisé

Nous mettrons en place sur le village une politique cohérente de développement durable.

En rationalisant les dépenses d’énergie
– Étudier tous procédés existants pour produire de l’énergie électrique (photovoltaïque dans les rénovations ou constructions nouvelles…)afin de diminuer la facture de tous les biens communaux.
– Rechercher des économies énergétiques possibles pour l’éclairage public et nos bâtiments communaux.

En gérant les ressources naturelles
– Exploiter de façon durable un terrain communal pour un « panier fraîcheur Sallèlois » de fruits et légumes.
– Aménager et protéger les espaces naturels de Sallèles d’Aude (Saint Cyr, entrées de village, terrain des Tisses), et créer des parcours balisés et cartographiés de randonnées familiales pédestres, cyclistes, motocyclistes et équestres.
– Ouvrir les jardins familiaux.
– Sauver nos platanes au bord du canal en soutenant le projet de traitement et de limitation de l’abattage préventif.
– Utiliser pour Sallèles la ressource en eau du puits dit « d’Ouveillan » par un maillage qui alimentera le village et permettra de baisser le prix de l’eau.
– Utiliser l’eau du bassin de rétention pour l’arrosage des espaces verts du village.

 

Un Centre Communal d’Action Sociale retrouvant sa vocation première

Nous le recentrerons, pour plus d’efficacité, sur ses activités sociales et d’aides légales:
– Aider les bénéficiaires APA, RSA,etc…
– Accompagner les services sociaux extérieurs du SIVU du Minervois:aides ménagères, auxiliaires de vie et livraison des repas.
– Mettre en relation les personnes âgées avec les services de téléassistance tels que Présence Verte…
– Aider les familles en toute discrétion et équité.
– Soutenir toutes les initiatives de solidarité et de partage dans les quartiers, comme par exemple l’institution de repas de quartiers ou animations…
– Étudier la création d’une mutuelle municipale ou intercommunale pour permettre aux familles défavorisées d’accéder aux soins jusqu’ici inaccessibles:optique, soins dentaires…

Le personnel qualifié du CCAS dégagé de toutes les activités relevant d’un service d’animation ou d’initiatives associatives, intensifiera les actions de soutien au plus grand nombre par une présence renforcée sur le terrain.

 

Des seniors consultés, une jeunesse écoutée

- Activer un conseil des Sages, force de propositions pour la municipalité.
– Instaurer un Conseil Municipal des Jeunes, actif, porteur de projets constructifs et levier d’apprentissage de la citoyenneté.
– Encourager par une aide financière les projets portés par les jeunes.
– Installer des aires de jeux sur des terrains municipaux.
– Mettre à la disposition des jeunes une salle avec un éducateur du SIVU du Minervois.

 

Une intercommunalité responsable

- Réintégrer avec un esprit communautaire la totalité des structures intercommunales dans un souci d’apaisement et de travail fructueux.
– Débloquer la situation périlleuse où se trouve notre maison de retraite en renouant le dialogue avec nos partenaires.

 

La sécurité, le bien de tous

Sécurité des personnes

- Assurer une couverture de vidéo protection pertinente.
– Aménager des trottoirs dans le cadre de la réfection des routes communales,et installer des ralentisseurs et des radars pédagogiques.
– Réaliser un passage sécurisé piétonnier pour accéder au Calvaire.

Sécurité incendie

- Mettre en place un système lumineux,rue d’Empare, pour sécuriser les départs des pompiers.
– Respecter les accords entre la commune et le Service Départemental Incendie et Secours pour la mise à disposition du personnel communal lors des interventions.
– En raison de l’élargissement du secteur d’intervention des pompiers:
– négocier avec la commune d’Ouveillan sa participation financière.
– agrandir le Centre de Secours Sallèlois en perspective d’un déménagement des services techniques, avec accords financiers entre le Service Départemental de Secours et la municipalité.

Sécurité inondation

- Poursuivre l’exploitation du système VIAPPEL et prévoir son amélioration si nécessaire.
– Établir un plan de situation et l’installation de matériel de première nécessité dans la salle des fêtes, désormais non inondable.
– Mettre à jour un nouveau Plan Communal de Sauvegarde suite à la réalisation des travaux de protection contre l’inondation.
– Maintenir l’exercice annuel qui met en « alerte inondation »la Réserve Communale de Sécurité, le CCAS, les élus, les services administratifs et techniques de la commune.
– Suivre et accompagner le dossier de construction de la future digue de protection contre les inondations avec le Syndicat Hydraulique du Minervois.

 

Des aménagements pour tous

Travaux

- Installer dans plusieurs endroits du village des range-vélos.
– Isoler phoniquement la salle des fêtes en attendant son transfert.
– Poursuivre l’étude du réseau pluvial de la commune en relation avec les travaux de protection contre les inondations.
– Aménager la place en face du vieux cimetière en espace public avec jeux d’enfants, en concertation avec le conseil municipal des jeunes.
– Démolir un bâtiment vétuste, Place de la Paix, afin de sécuriser le lieu.

Voirie

- Accélérer l’aménagement du chemin sécurisé avenue du stade jusqu’au supermarché.
– Poursuivre la réhabilitation de l’avenue Marcelin Albert.
– Étudier l’élargissement et la mise en sécurité du chemin de la Picoutine avec la participation financière des lotisseurs déjà prévus.
– Réhabiliter la rue de la cave coopérative très empruntée par les habitants des lotissements.
– Rechercher les subventions pour la mise aux normes du réseau pluvial et rénover la voirie du cœur du village.
– Aménager un trottoir praticable rue Paul Riquet pour la sécurité des écoliers.

Circulation

- Améliorer les informations sur les panneaux signalétiques concernant les artisans, industries et commerces du village.
– Étudier la limitation de circulation aux camions au-delà de 7,5T, sauf livraisons, dans la traversée du village.
– Créer une aire de repérage avec un parking aménagé et renseigné pour les poids lourds, route de Cuxac, afin que les routiers anticipent leur parcours sans entrer dans le village.

 

Une culture pour tous, un patrimoine mis en valeur

- Programmer une saison culturelle soutenue et variée dans les différents lieux patrimoniaux : calvaire, église, cour du château…
– Développer les partenariats avec les diffuseurs culturels comme le Théâtre de Narbonne, le Grand Narbonne…
– Solliciter les jeunes pour qu’ils proposent un programme qui leur corresponde.
– Étudier la restauration de la passerelle grâce à de nouveaux financements.
– Programmer une saison culturelle de plein air, pour mettre en valeur le Calvaire.
– Installer des panneaux explicatifs dans nos différents sites patrimoniaux.
– Rechercher des financements pour construire une nouvelle Salle des Fêtes plus adaptée aux spectacles et aux réunions attirant un public nombreux dans un lieu respectant la quiétude des habitants.

 

Associations sportives et culturelles, lieux d’échanges et de convivialité

- Réaménager le stade, le doter de nouveaux équipements sportifs et l’ouvrir aux écoles, aux clubs et au public.
– Réaliser un gymnase omnisports proche des écoles : étude de la réhabilitation de la salle Gérard Philipe et de son annexe.
– Soutenir matériellement et financièrement les associations; reconnaître leur rôle essentiel dans la cohésion du village et leur offrir la possibilité de s’impliquer dans les festivités municipales.
– Favoriser la création d’un Comité des Fêtes pour organiser les grands événements festifs : fête du village, réveillon du nouvel an…

 

Écoles, l’avenir de la commune

- Accompagner le travail des enseignants en donnant aux écoles les moyens financiers nécessaires de fonctionnement et d’investissement.
– Réaliser le transfert de l’ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l’École) et du CLSH (Centre de Loisirs Sans Hébergement) dans « l’espace EDF » pour permettre la création de deux classes à l’école élémentaire.
– Étudier la construction d’une sixième classe à l’école maternelle.
– Mettre à disposition les locaux nécessaires à l’organisation des nouveaux rythmes scolaires.
– Prévoir, dans le cadre du prochain contrat enfant-jeunesse de la CAF, un agrandissement de l’espace restauration pour le bien-être des enfants et du personnel.

 

Une vie au village plus citoyenne

- Organiser le partage des espaces de la commune entre les différents utilisateurs : vélos, voitures, piétons, motos.
– Installer de nouvelles toilettes publiques.
– Lutter contre la prolifération des animaux errants, en partenariat avec la SPA, et sensibiliser les propriétaires sur les déjections canines.
– Ombrager le Jardin du Roy.

 

Pour Sallèles, un Nouvel Élan.    Février 2014.

Logo Nouvel Elan